Archive for the ‘articles’ Category

Radio – Evaristo Pérez “cajón-jazz” Trio
feat. Yukari (flûte) & Amrat Hussain (tablas)

Friday, October 14th, 2016

RSR, Espace 2, Live @ Magnétique, Anne Gillot – 6 octobre 2016

Yukari (JAP) | flûte
Amrat Hussain (RAJ) | tabla
Marta Themo (POL) | cajón
Philippe Brassoud (FR) | contrebasse
Evaristo Pérez (CH/E) | piano

Radio – Evaristo Pérez “cajón-jazz” Trio
feat. Yukari (flûte) & Amrat Hussain (tablas)

Wednesday, October 12th, 2016

RSR, Espace 2, Live @ Magnétique, Anne Gillot – 6 octobre 2016

Yukari (JAP) | flûte
Amrat Hussain (RAJ) | tabla
Marta Themo (POL) | cajón
Philippe Brassoud (FR) | contrebasse
Evaristo Pérez (CH/E) | piano

Evaristo Pérez “cajón-jazz” Trio
CD vol. II – FRESHSOUND RECORDS

Sunday, November 15th, 2015

New Release - fsnt 481[5]

CD – CAJON JAZZ TRIO
Revue Concerto ( 2014 – Austria )

Monday, February 23rd, 2015

Eine internationale Sache: Ein Label aus Barcelona, Aufnahmen in der Schweiz, ein Genfer Pianist mit katalanischen Wurzeln, eine polnische Cajón Spielerin und ein französischer Bassist. Und so international klingt auch die Musik des Trios, das bis jetzt in der Schweiz, Portugal, Frankreich und Spanien fleissigst konzertierte.

Der Albumtitel suggeriert das Bemühen, das Cajón jazzgesellschaftsfähig zu machen. Die temperamentvolle Marta Themo schafft das locker und mit Selbstvertrauen. Sie trommelt den Piano-Jazz des Herrn Perez mit Elan und Gefühl in einen Canyon, in dem es kein Entrinnen von heissen Rhythmen und einer schwingenden Dynamik gibt.

7 der 10 Tracks komponierte Perez. “Caravan” von Tizol/Ellington rollt flott und ungebremst, Sammy Fains “Alice in Wonderland” klingt fragil und “Antenore” des grossen Mailänder Jazzers Antonio Zambrini verzaubert mit Latin-Groove und einem tollen Bass-Solo Philippe Brassouds.

Die Polin Marta Themo ist mit ihrem Cajón immer wieder in Flamenco Projekte involviert und scheint sich in den Jahren, seit sie in Genf lebt (1998), zu einer Spezialistin entwickelt zu haben.

Lapidar beurteilt : Unterhaltsamer und feuriger Piano-Jazz, der primär durch den eigenen Zugang des Evaristo Perez zur Musik kreiert wird.

Anspieltipps wären die Eröffnungsnummer, “No Tech”, das vor allem durch das Cajón Rasanz aufbaut oder “Have You Seen The Prince”, das Perez mit seinen perlen Improvisationen veredelt.

ERNST WEISS – Concerto 4|2014 (Austria) – sept. 2014

Traduction française :

C’est une affaire internationale  (more…)

CD – CAJON JAZZ TRIO par Nicolas Lambert
Viva la Musica (avril 2014)

Friday, April 4th, 2014

Vous connaissez tous le cajón, à la base une simple caisse en bois, éventuellement agrémentée d’une corde de guitare, tendue derrière la paroi frappée pour en salir juste ce qu’il faut le son. Vous en avez certainement vu de moins rudimentaires, taillés dans de beaux bois, avec un vrai timbre, comparable à celui d’une caisse claire. Sans doute rythmait-il alors une musique d’Amérique du Sud, ou les coups de reins d’une guitare flamenca (flotte un instant le fantôme du regretté Paco de Lucia). Mais vous n’en avez peut-être pas encore goûté la couleur dans un combo de jazz comme celui-là.

L’idée est excellente, il faut bien l’avouer, car un cajón, c’est bien plus vite installé qu’une batterie. Et on s’assoit dessus, ce qui nous évite le transport d’un tabouret. L’instrument ne libère pas seulement de la place au sol, il nous affranchit aussi des cymbales, dont on aime bien sûr l’hypnotisante brillance, mais qui envahissent si vite l’espace d’écoute.

C’est donc un peu comme si le batteur se retrouvait avec une grosse caisse claire, ou un djembé timbré, à devoir jouer avec les nuances d’une seule et même plaque de bois (car il ne s’agit pas d’une peau, vous l’avez compris) pour rendre à la main le pou-toum et la clave d’une bossa nova, aux ballets un swing rapide ou les cercles concentriques d’une ballade. Tout cela, Marta Themo, une des plus brillantes cajónistes de nos contrées, le fait fort bien.

Certes l’instrument la restreint à des schémas rythmiques moins versatiles que ceux du batteur de jazz, mais le trio joue finalement sur cet aspect répétitif, ce qui n’empêche pas la percussionniste de suivre le soliste, de lui répondre, et de faire montre d’une certaine créativité – on est par exemple tout émoustillé de voir ce qu’elle va faire avec son caisson et sa paire de ballets lorsqu’on déboule à grande vitesse dans des échanges de 4×4. (more…)

CAJON JAZZ TRIO – Jazz Life (Japan) – March 2014

Sunday, March 2nd, 2014

Depuis quelques années, les instrumentistes de cajons sont de plus en plus nombreux au Japon, dans les salles de concerts et les Jam Session. Le style du CD CAJON JAZZ TRIO est peut être celui que les amateurs attendaient.

Les morceaux sont d’une extrême variété et 8 pièces sur 10 sont originales. Par exemple, dans un morceau à 5 temps très ethnique ou dans un autre une bossanova très entrainante.

La plus belle pièce est une ballade, no 7, que le pianiste Evaristo Pérez interprète d’une manière qui me rappelle le pianiste Enrico Pieranunzi, avec son touché très suave et introspectif. Good interplay ! ” (Jazz Life Japan – March 2014)

1927138_403053523164585_547726206_n1654555_403053526497918_328936183_n