TOBIE LANGEL : batterie

tob_vignetteNé en 1979 à Genève, découvre la batterie en 1992. Il étudie auprès de différents batteurs et percussionnistes (Jean Rochat, Alain Rieder, Pierre Gauthier, Norbert Pfammatter, Etore Fioravanti, Dave Laing…), tant en Suisse qu’à l’étranger, participe à de nombreux ateliers à l’AMR (de 1996 à 2000) et suit une formation théorique au Conservatoire de Genève et à l’ERA. En 2002, il obtient une bourse d’aide à la création pour jeunes artistes délivrée par la Ville de Genève. En 2006, il séjourne pendant une année à Montréal (Canada) pour y poursuivre ses études dans la section Jazz de l’Université McGill.

Joue ou a joué dans de nombreuses formations de jazz dont le trio du pianiste Michel Bastet, le quartet du saxophoniste Gilles Torrent, Direzione Sud (disque “Estrella del Norte” chez Alrisuoni) et le trio du pianiste Evaristo Pérez, avec lesquels il a tourné en Suisse, en Italie, en Allemagne, en Albanie, au Sénégal et au Ghana et a participé à de nombreux festivals: Suisse Diagonales Jazz ’05 (Suisse), AMR Jazz Festival (Genève, Suisse), Villa Celimontana Jazz (Rome, Italie).

Par ailleurs, il participe (fin 2003) à l’enregistrement du premier album d’Ensemble Vide (chanson française), puis, début 2004, à celui du groupe pop-rock Make It Pink. Enfin, il fait une incursion remarquée dans la musique électronique au sein du projet Die Trying.

Depuis septembre 2008, Tobie Langel enseigne la batterie jazz à l’École professionnelle de Jazz et de musique improvisée AMR/CPM à Genève.

CV TOBIE LANGEL (PDF)